Manifesto

We are ordinary people. We are like you: people, who get up every morning to study, work or find a job, people who have family and friends.  People, who work hard every day to provide a better future for those around us.
Some of us consider ourselves progressive, others conservative.  Some of us are believers, some not.  Some of us have clearly defined ideologies, others are apolitical, but we are all concerned and angry about the political, economic, and social outlook which we see around us: corruption among politicians, businessmen, bankers, leaving us helpless, without a voice.
This situation has become normal, a daily suffering, without hope.  But if we join forces, we can change it.  It’s time to change things, time to build a better society together.  Therefore, we strongly argue that:

  • The priorities of any advanced society must be equality, progress, solidarity, freedom of culture, sustainability and development, welfare and people’s happiness.
  • These are inalienable truths that we should abide by in our society: the right to housing, employment, culture, health, education, political participation, free personal development, and consumer rights for a healthy and happy life.
  • The current status of our government and economic system does not take care of these rights, and in many ways is an obstacle to human progress.
  • Democracy belongs to the people (demos = people, krátos = government) which means that government is made of every one of us.  However, in Canada most of the political class does not even listen to us.  Politicians should be bringing our voice to the institutions, facilitating the political participation of citizens through direct channels that provide the greatest benefit to the wider society, not to get rich and prosper at our expense, attending only to the dictatorship of major economic powers.
  • Lust for power and its accumulation in only a few; create inequality, tension and injustice, which leads to violence, which we reject.  The obsolete and unnatural economic model fuels the social machinery in a growing spiral that consumes itself by enriching a few and sends into poverty the rest.  Until the collapse.
  • The will and purpose of the current system is the accumulation of money, not regarding efficiency and the welfare of society.  Wasting resources, destroying the planet, creating unemployment and unhappy consumers.
  • Citizens are the gears of a machine designed to enrich a minority which does not regard our needs.  We are anonymous, but without us none of this would exist, because we move the world.
  • If as a society we learn to not trust our future to an abstract economy, which never returns benefits for the most, we can eliminate the abuse that we are all suffering.
  • We need an ethical revolution.  Instead of placing money above human beings, we shall put it back to our service. We are people, not products.  I am not a product of what I buy, why I buy and who I buy from.

For all of the above, I am outraged.
I think I can change it.
I think I can help.
I know that together we can.I think I can help.

I know that together we can.

Nous sommes des personnes normales et communes.

Nous sommes comme toi : des gens qui se lèvent le matin pour étudier, pour travailler ou pour chercher du travail, des gens qui ont des familles et des amis.

Des gens qui travaillent dur tous les jours pour vivre et donner un meilleur avenir à nos proches.

Certains d’entre nous se considèrent plus comme des progressistes, d’autres plus comme conservateurs. Certains sont croyants, d’autres non. Certains d’entre nous avons des idéologies bien précises, d’autres se voient comme apolitiques. Mais nous sommes tous inquiets et indignés du panorama politique, économique et social que nous voyons autour de nous. Par la corruption des politiques, des chefs d’entreprise, des banquiers. Par l’impuissance des citoyens ordinaires.

Cette situation nous fait du mal à tous au quotidien. Mais si nous sommes tous unis, nous pouvons la changer. Il est l’heure de se mettre en mouvement, il est l’heure de construire entre nous tous, une société meilleure. Pour cela, nous soutenons fermement ce qui suit :

  •  les priorités de toute société avancée sont l’égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, la soutenabilité écologique et le développement, le bien-être e t le bonheur des personnes
  • il existe des droits de base qui devraient être couverts dans ces sociétés: le droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l’éducation, à la participation politique, le libre développement personnel, le droit de consommer les biens nécessaires pour une vie saine et heureuse.
  • le fonctionnement actuel de notre système économique et gouvernemental n’aborde pas ces priorités et est un obstacle pour le progrès de l’humanité.
  • la démocratie part du peuple (demos = peuple, cratie = pouvoir) ainsi le gouvernement doit servir le peuple. Pourtant, dans ce pays, la plus grande partie de la classe politique ne nous écoute même pas. Leurs fonctions devraient consister à porter notre voix aux institutions, à faciliter directement la participation politique des citoyens en apportant le meilleur bénéfice pour la société entière, pas de s’enrichir à nos frais, en participant uniquement aux diktats des grands pouvoirs économiques.
  • le désir et l’accumulation de pouvoir entre quelques mains génère des inégalités, de la frustration et de l’injustice, ce qui conduit à la violence, que nous rejetons. Le modèle économique actuel, dépassé et contrenature grippe le système social en le transformant en une spirale qui s’autodétruit en enrichissant peu de personnes et en soumettant le reste de la population à la pauvreté et aux pénuries. Jusqu’à l’effondrement.
  • la volonté et le but de ce système est l’accumulation d’argent, gagné sur l’efficacité et les bien-être de la société. En gaspillant les ressources, en détruisant la planète, en générant du chômage et des consommateurs mécontents.
  • Les citoyens font partie de l’engrenage d’une machine destinée à enrichir une minorité qui ne connaît pas nos besoins. Nous sommes des anonymes, mais sans nous rien de tout cela n’existerait, puisque c’est nous qui faisons bouger le monde.
  • et si comme société, nous apprenions à ne pas confier notre avenir à une rentabilité économique qui profite toujours plus du bénéfice de la majorité, nous pourrions éliminer les abus et manques dont nous souffrons tous.
  • il est nécessaire d’avoir une Révolution Ethique. Nous avons mis l’argent au-dessus de l’Etre Humain alors que nous devrions le mettre à notre service. Nous sommes des personnes pas des produits du marché. Je ne suis pas seulement ce que j’achète, mais aussi pourquoi j’achète et à qui j’achète.

Pour tout ce qui s’est passé, je suis indigné.

Je crois que je peux le changer

Je crois que je peux aider

Je sais, que unis, nous pouvons

Viens avec nous. C’est ton droit.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s